Retard de mises à l’eau / Accès au site de la marina interdit

04 mai 2019

Attendez-vous à des retards pour les mises à l’eau !

Les mises à l’eau sont reportées jusqu’à nouvel ordre en raison des inondations extrêmes qui affectent tout le Parc des cèdres. Nous devons tous nous attendre à des retards dans le début de notre saison de navigation de plaisance. La date des mises à l’eau initialement prévue pour le 11 mai est maintenant reportée à une date ultérieure indéfinie.

Au moment de la rédaction du présent rapport, le niveau de la rivière avait atteint un sommet supérieur à celui de 2017 mais, il est actuellement en décroissance. N’oublions pas qu’il s’agit de la première décrue de la saison et que la neige accumulée plus au nord de notre région continue à fondre. Normalement, la deuxième décrue est plus haute que la première. En 2017, c’était la deuxième crue printanière qui avait provoqué le plus haut niveau. À ce jour, la digue de sacs de sable et les pompes protégeant la capitainerie tiennent bien. Ceci est dû à la participation fantastique d’une grande variété de volontaires qui ont répondu rapidement ainsi qu’à la grande ouverture et à la disponibilité de nos employés qui sont demeurés sur les lieux 24/24 pour surveiller les génératrices et pour réparer les pompes. Nous sommes présentement toujours sans électricité.

Aussi, nous vous avisons que l’accès à la marina par la rue Principale est fermé et que l’accès temporaire par la rue Cathcart est strictement réservé aux entrepreneurs pour la construction du pavillon. Nous vous demandons de ne pas vous présenter sur le site de la marina tant que la Ville de Gatineau en ait fait la réouverture. Nous vous demandons de retarder vos préparatifs ou toute visite dans la cour pour les raisons suivantes :

  1. L’utilisation de l’accès dédié au site de construction par la rue Cathcart et le stationnement sur les rues voisines, pourrait être perçu par nos voisins comme une nuisance propice à des plaintes dû à l’augmentation de la circulation et au bruit;
  2. La porte d’accès sur la rue Cathcart est refermée par l’entrepreneur après le quart de travail pour éviter l’accès au public par cette rue. Cette intrusion pourrait constituer une faute ou de la négligence de notre part advenant un sinistre quelconque;
  3. La cour est à proximité du terrain inondé et l’effet de liquéfaction du sol par capillarité actuellement en cours pourrait transformer la cour en terrain boueux;
  4. Il y a des risques d’électrocution puisque l’électricité est fonctionnelle du côté nord dans la cour. Il y va de votre sécurité.
  5. Si un service n’est pas disponible ou s’il y a des questions de la part des membres, notre gérant Michel et son personnel sont déjà surchargés par les travaux et par les mesures requises par la situation de crise qui persiste actuellement.

Malgré que l’eau n’ait pas pénétré dans la capitainerie, le reste de nos bâtiments, nos installations et le terrain ont été affectés. Continuez à surveiller votre boîte à courriels et le site web Facebook, où nous vous ferons part périodiquement des mises à jour sur les progrès en vue de la date d’ouverture. Nous vous aviserons dès que l’accès par la rue Principale sera accessible à nouveau au public. Cependant, une fois que les eaux se seront retirées et pas avant la deuxième crue qui est possible, il y aura beaucoup de travail à faire.

Voici certains des travaux que nous devrons adresser après le retrait final des eaux et avant les mises à l’eau :

  • nous devrons rétablir les utilités de la capitainerie et du site;
  • nous aurons besoin de bénévoles pour l’enlèvement de la digue;
  • nous devrons inspecter et remettre en état le terrain ainsi que la capitainerie dont les meubles ont été montés au deuxième étage par précaution;
  • nous devrons effectuer des réparations au garage et à l’École de voile qui ont été submergés;
  • nous devrons vérifier et remettre en état les quais (équipements électriques, chaines et installation des bornes);

Notre personnel, nos bénévoles ainsi que votre équipe de gestionnaires ont agi de façon exceptionnelle durant cette crise qui perdure mais qui nous espérons prendra fin bientôt. Je les remercie personnellement pour leurs efforts soutenus et je vous demande de le faire aussi la prochaine fois que vous les verrez.

Stéphane Poirier-Defoy
Commodore